Journée mondiale contre les AVC 2018

À l’occasion de la Journée Mondiale contre les AVC, La Fondation pour le Recherche sur les AVC alerte sur la nécessité d’informer le grand public sur une pathologie dont sont victimes 1 000 enfants chaque année.

La méconnaissance de l’AVC de l’enfant entraîne un retard de diagnostic et une mauvaise prise en charge des enfants et par voie de conséquence des séquelles souvent invalidantes, faisant de l’AVC de l’enfant la 1ère cause de handicap acquis de l’enfant.

En conclusion

Malgré un plan National AVC (2010-2014) et des campagnes d’information menées sur le terrain au moment de la Journée Européenne et de la Journée Mondiale on constate encore une importante méconnaissance de la pathologie.

Cette méconnaissance est encore bien plus importante pour l’AVC du nourrisson et de l’enfant avec des conséquences  souvent dramatiques en termes de séquelles et de handicap futurs.

Pourtant, Au cours des dernières décennies, des progrès thérapeutiques considérables ont été réalisés chez l’adulte, que ce soit pour traiter l’infarctus cérébral (ex : thrombolyse, thrombectomie), le prévenir ou prévenir les récidives (Fermeture du Foramen Ovale Perméable) malheureusement  aujourd'hui l’enfant ne peut bénéficier de ces progrès thérapeutiques.

Cette méconnaissance a aussi des conséquences sur la recherche qui peine à trouver des financements ! Comme l’AVC de l’adulte, l’AVC de l’enfant est à considérer comme un enjeu capital.  

Face à ces enjeux majeurs, il n’est donc d’autre choix que de développer la recherche. La Fondation pour la Recherche sur les AVC, 1ère et unique fondation en France dédiée exclusivement à la recherche sur cette maladie a précisément pour objectif d’accélérer la recherche sur cette maladie en aidant financièrement les meilleures équipes de recherche françaises à réaliser leurs projets de recherche les plus innovants et prometteurs. La Fondation lutte sur tous les fronts de l’AVC.

En 3 ans et 3 Appels à Projets, la fondation a déjà financé 12 projets de recherche pour plus de 1,3 millions d’euros.

Pour en savoir plus sur ce sondages et ses principaux enseignements cliquez ici