D. Le Bihan

Denis Le Bihan, médecin et physicien, est un chercheur mondialement reconnu pour ses travaux concernant le développement de méthodes très innovantes d’imagerie biomédicale, en particulier en IRM, et pour l’application de ces méthodes pour résoudre des questions scientifiques et médicales. Il est l’inventeur de l’IRM de diffusion et n’a épargné aucun effort depuis 30 ans pour continuer à améliorer ce concept et son potentiel. L’IRM de diffusion est aujourd’hui utilisée dans le monde entier, en particulier pour le diagnostic de l’AVC en urgence, sauvant de très nombreux patients de sévères handicaps pour le reste de leur vie. L’IRM de diffusion est aussi de plus en plus utilisée pour le diagnostic et le suivi thérapeutique du cancer, comme le montre ses propres travaux récents pour le diagnostic du cancer du sein.

La seconde application majeure de l’IRM de diffusion concerne la connectivité intracérébrale. La mise en évidence, pour la première fois, des connections intracérébrales ouvre de nombreuses perspectives en neurosciences et en médecine, pour comprendre les mécanismes de certains pathologies, en particulier en psychiatrie (schizophrénie, autisme, addiction) et en neurologie (maladie d’Alzheimer). Le premier atlas des connexions du cerveau humain (100 sujets) a pu ainsi être obtenu en 2012 par les équipes de NeuroSpin (pilotées par C.Poupon) en collaboration avec un consortium européen de 11 autres pays et Israel. 

Parallèlement Denis Le Bihan a fondé et dirige NeuroSpin, une nouvelle infrastructure du CEA, unique au monde, dédiée à l’imagerie du cerveau par IRM à très haut champ qui a ouvert en 2007. NeuroSpin qui a été hautement évalué par des instances internationales recevra en 2016 le premier scanner IRM au monde opérant à un champ magnétique de 11,7 teslas (230 000 fois le champ terrestre) destiné à l’étude du cerveau humain, conçu par le CEA et fabriqué en partenariat avec Alstom. 

Denis Le Bihan a reçu pour ses travaux de nombreux prix internationaux, notamment les prix Loundsbury, le prix de la Fondation Louis D., le prix Honda, le prix de la Fondation Louis Jeantet. Il a reçu la médaille d’or de l’International Society of Magnetic Resonance in Medicine. Il est Officier dans l’Ordre National du Mérite, membre de l’Institut, de l’Académie des Sciences, de l’Académie des Technologies, membre correspondant de l’Académie Nationale de Médecine et membre Associé de l’Académie Nationale de Pharmacie.