M.-G. BOUSSER

Marie-Germaine BOUSSER est ancienne élève de l’Institut des Sciences Politiques, Docteur en Médecine, et Professeur des Universités. Ses principales fonctions hospitalo-universitaires actuelles sont :

 - Attachée dans le Service de Neurologie de l’Hôpital Lariboisière
 - Professeur émérite de Neurologie à l’Université Paris-Diderot

Elle a consacré l’essentiel de ses travaux de recherche et de son activité clinique à la pathologie vasculaire cérébrale et aux céphalées.  Elle a notamment :

      -  montré l’efficacité de l’aspirine dans la prévention secondaire des infarctus cérébraux    
      - identifié une nouvelle maladie autosomique dominante (CADASIL) responsable de migraine avec aura, d’infarctus cérébraux et de démence
      - contribué à une meilleure connaissance d’autres affections vasculaires cérébrales dont elle est une référence internationale, notamment les thromboses veineuses cérébrales, le syndrome de vasoconstriction cérébrale réversible et les dissections artérielles cervicales.

Elle a publié environ 500 articles et contribué à une douzaine de livres consacrés majoritairement à la pathologie vasculaire cérébrale

Elle est membre de nombreuses Sociétés Savantes dont l’European Stroke Conference, l’American Heart Association Stroke Council, l’Association of British Neurologists, l’American Neurological Association. Elle est membre de l’Académie de Médecine. Elle a présidé la Société Française d’étude des migraines et des céphalées et l’International Headache Society (1995-97). Elle a fondé et présidé la Société Française Neuro-Vasculaire (1996)

Elle a présidé ou a été membre de très nombreux groupes  de travail institutionnels et comités exécutifs de grands essais thérapeutiques internationaux dans les domaines des céphalées et de la pathologie vasculaire cérébrale. Elle a notamment présidé les groupes de travail sur les AVC de l’ARH d’Ile de France (1999-2001), et du Ministère de la Santé sur la recherche en pathologie vasculaire cérébrale (2011). Elle a été ou est membre de nombreux DSMB dans des  études internationales majeures.

Elle a eu de nombreuses responsabilités collectives  à l’hôpital, à la Faculté de médecine, à l‘AP-HP et au CNU de neurologie. Elle a été membre du Comité de Coordination des Sciences du Vivant et du Haut Conseil pour la Science et la Technologie. Elle a été pendant 8 ans expert auprès du Ministère de la recherche allemand pour le « Stroke Competence  Network. Elle est membre du Comité Consultatif National d’Ethique pour les Sciences de la vie.

Elle a reçu de nombreux prix et distinctions en France et à l’étranger. Elle est officier dans l’Ordre National du Mérite et Commandeur de la Légion d’Honneur (2013)