J.B. Michel

Directeur de recherche, première classe à l’INSERM. Il a reçu le prix pour ses recherches sur les anomalies et le vieillissement du système cardiovasculaire. Intéressé par la biologie depuis très jeune, Jean-Baptiste Michel a décidé d’étudier la médecine. Il a été influencé par ses tuteurs, Paul Milliez et Charles Dubost. Il a orienté ses études sur le système cardio-vasculaire, et, ce qui est exceptionnel, revêt une double qualification pour la chirurgie (internat, clinique) et la physiologie (Thèse officielle).

Depuis lors, il a dirigé ses travaux sur la physiologie expérimentale des tissus et cellules, et sur la thérapeutique cardiovasculaire. En raison de sa qualification de chirurgien, il s’est concentré sur des modèles expérimentaux « in vivo » de maladies cardio-vasculaires. Il a étudié les tissus humains pathologiques avec l’idée de combiner biologie et pathologie. 
Jean-Baptiste Michel a démontré de façon spectaculaire comment une solide expérience chirurgicale, combinée à des travaux de recherche fondamentale, conduisent aux découvertes de premier ordre sur les anomalies du système cardiovasculaire, et en particulier sur son vieillissement.