A. Montagne

Axel Montagne est actuellement Directeur de Recherche à l’Institut de Recherche sur la Démence du Royaume Uni (UK DRI), à Edimbourg. Axel a obtenu son Doctorat ès-Sciences (Neurosciences/Neuroimagerie) à l’Université de Caen en 2012. Il a ensuite rejoint pour un post-doctorat l’Université de Californie du Sud (USC) à Los Angeles. Il a rapidement progressé devenant professeur adjoint en 2016 puis professeur agrégé à l’USC en 2020. En décembre 2020, il a été nommé Chancellor’s fellow, à la tête d’un groupe de recherche à l’UK DRI, Université d’Edimbourg.

Ses recherches sont concentrées sur la façon dont les dysfonctionnements cérébro-vasculaires contribuent à la neurodégénérescence et aux troubles cognitifs chez les modèles animaux et l’homme. Il étudie, dans le contexte des maladies neurodégénératives, les causes et les effets du dysfonctionnement de la barrière hémato-encéphalique (BHE), barrière qui a pour fonction principale d’isoler le système nerveux central de la circulation sanguine, en empêchant que des substances étrangères potentiellement toxiques ne pénètrent dans le cerveau. Il a notamment prouvé que les fuites localisées de la BHE et la mort concomitante des péricytes étaient des marqueurs précoces de la démence au sens large, incluant la maladie d’Alzheimer et la maladie des petits vaisseaux cérébraux. Axel a publié plus de 50 articles dans des journaux scientifiques internationaux de renommée tels que Nature, Nature Medicine, Nature Neuroscience, Nature Aging, Neuron, Journal of Experimental Medicine, etc.

Il a enfin récemment obtenu le Prix Européen Jeune Chercheur-SCOR 2021 ainsi qu’une prestigieuse subvention de la Medical Research Council (MRC) qui commence en 2022 pour une période de 5 ans où il va pouvoir approfondir sur les mécanismes cellulaires et moléculaire amenant aux atteintes de la BHE dans un contexte de démence.