Présentation de la fondation

Chère Madame, cher Monsieur,

En dépit d’importants progrès réalisés au cours des dernières décennies, les accidents vasculaires cérébraux (AVC) demeurent un véritable fléau aussi bien à l’échelon individuel qu’en termes de santé publique. En France, 140 000 personnes en sont victimes chaque année, soit 1 AVC toutes les 4 minutes. Avec plus de 30 000 décès par an, l’AVC est la 1ère cause de décès chez la femme et la 3ème cause chez l’homme dans notre pays. Parmi les 750 000 personnes ayant survécu à un AVC, 60 % gardent des séquelles neurologiques plus ou moins invalidantes, faisant de l’AVC la première cause de handicap acquis de l’adulte. Enfin, l’accumulation de lésions cérébrales d’origine vasculaire peut conduire à un déclin cognitif, faisant de l’AVC la deuxième cause de démence après la maladie d’Alzheimer avec laquelle elle est fréquemment intriquée. Compte-tenu du vieillissement de la population, on doit s’attendre à une augmentation significative du nombre de victimes de cette maladie. Face à ce fléau, il n’est d’autre choix que d’accélérer la recherche. L’AVC n’est pas une fatalité !

Malheureusement, les financements dévolus à la recherche sur les AVC restent très insuffisants. Il est urgent de nous mobiliser !

La Fondation pour la Recherche sur les AVC que j’ai l’honneur de présider est la première fondation entièrement dédiée à cette pathologie. Cette entité privée à but non lucratif a été créée le 17 septembre 2014. Son ambition est de mieux prévenir l’AVC en identifiant plus précisément ses déterminants, de mieux traiter l’AVC aigu en développant de nouvelles approches thérapeutiques, d’améliorer la récupération neurologique après l’AVC, et de prévenir et traiter le déclin cognitif d’origine vasculaire.

Pour y parvenir, la Fondation financera chaque année des projets de recherche innovants spécifiquement dédiés aux AVC. Ces projets seront sélectionnés par les experts du conseil scientifique de la Fondation, qui jugeront de leur excellence scientifique et de leurs retombées potentielles pour la prévention ou le traitement de cette maladie. Ils couvriront les différents champs de la recherche, de la recherche fondamentale à la recherche clinique. La Fondation s’attachera aussi à favoriser les interfaces entre les chercheurs travaillant dans les divers domaines de cette maladie (neurosciences, cardiovasculaire, sciences humaines et sociales, éthique, économie de la santé…), ainsi que les synergies entre les acteurs publics et privés. Enfin, la Fondation développera des actions de communication pour informer un large public sur les progrès, les enjeux, les défis et les besoins de la recherche sur les AVC.

Notre Fondation ne peut agir que grâce à vos dons. En vous engageant à nos côtés, vous devenez acteurs des découvertes de demain et porteurs d’espoir pour des milliers de patients en France et dans le monde.

Au nom de la Fondation, je vous remercie par avance de votre soutien et de votre engagement dans cette entreprise.

Professeur Jean-Louis Mas

Président de la Fondation pour la Recherche sur les AVC