Qu’est-ce qu’un AVC ?

L’accident vasculaire cérébral (AVC) est la conséquence de l’obstruction ou de la rupture d’un vaisseau transportant le sang dans le cerveau.

Il se traduit par un déficit neurologique d’installation soudaine, qui peut concerner la motricité, la sensibilité, le langage, ou la vision, pour ne citer que les manifestations les plus fréquentes, selon le siège de la lésion cérébrale (Quand y penser?)

Un autre terme utilisé est « attaque cérébrale ».
En anglais, l’AVC est désigné par le terme « stroke ».

On distingue 3 grandes variétés d’AVC :

  • Les infarctus cérébraux (80% des AVC) sont principalement la conséquence de l’occlusion d’une artère cérébrale par un thrombus (caillot sanguin) (Fig. 1).
  • Les hémorragies cérébrales (15% des AVC) sont dues à la rupture d’une artère cérébrale avec formation d’un hématome au sein du cerveau (Fig. 2).
  • Les hémorragies méningées (5% des AVC) sont quant à elles liées à la rupture d’une artère cérébrale superficielle responsable d’une hémorragie dans les enveloppes qui entourent le cerveau (Fig. 3). 


Fig. 1: Infarctus cérébral                                        Fig. 2: Hémorragie cérébrale                              Fig. 3 : Hémorragie méningée