La recherche c’est quoi ?

Les types de recherche

Méthode Scientifique
La science met en œuvre des expériences conçues pour tester des prédictions appelées ‘hypothèses’. La méthode scientifique est par essence rationnelle et utilise des mesures quantitatives, met en œuvre des techniques statistiques pour analyser les données, et en interprète de façon rigoureuse les résultats comme soutenant ou allant à l’encontre des prédictions.

Recherche fondamentale
Dans le domaine biomédical, la recherche fondamentale porte sur le fonctionnement normal ou pathologique des systèmes vivants. Elle n’a par définition pas d’application directe ou immédiate, mais permet d’établir les fondements scientifiques sur lesquels cette application repose.

Recherche pré-clinique
La recherche pré-clinique est une recherche appliquée (c’est-à-dire dirigée vers un but ou un objectif pratique déterminé), effectuée sur des modèles biologiques (tests in-vitro) ou animaux (tests in-vivo) des maladies humaines.

Recherche clinique
La recherche clinique se base habituellement sur les résultats de la recherche fondamentale ou pré-clinique pour mieux comprendre, au moyen d’études (ou essais) cliniques effectués chez le patient, les mécanismes des maladies, mais également pour tester l’efficacité de nouveaux traitements ou l’utilité de nouveaux équipements ou techniques à visée diagnostique ou pronostique. Elle comporte des études préliminaires sur de petits échantillons de sujets, dites ‘pilotes’ ou ‘preuve-de-concept’, et des études ultérieures testant l’hypothèse sur des échantillons de taille suffisante pour fournir une réponse statistiquement fiable. La fiabilité des études cliniques repose sur une méthode scientifique rigoureuse et éprouvée, destinée à limiter tout biais ou erreur de collecte des données ou d'interprétation des résultats. La recherche clinique repose sur des règles strictes d’éthique biomédicale.

Recherche translationnelle
La recherche translationnelle désigne le développement d'innovations diagnostiques ou thérapeutiques au service de la santé, grâce au transfert rapide des découvertes de la recherche fondamentale ou pré-clinique vers la recherche puis éventuellement la pratique clinique. Pour être efficace elle nécessite l’établissement de collaborations étroites entre chercheurs fondamentaux et chercheurs cliniciens idéalement dans des équipes trans-disciplinaires. Elle désigne aussi parfois également l’utilisation des observations faites chez le patient vers la recherche pré-clinique voire fondamentale.