M. Bastide

Michèle Bastide a obtenu son Doctorat d’Université en 1992 (Poitiers). Après un premier stage postdoctoral en Allemagne (Université de Ulm, Bourse Alexander von Humboldt), elle a effectué un second stage postdoctoral dans l’Unité INSERM du Dr Fischmeister (Université de Paris-Saclay). Depuis 2001 elle est Maître de Conférences en Pharmacologie à l’Université de Lille et effectue sa recherche au sein de l’unité INSERM U1172 (Lille Neurosciences et Cognition) au sein de l’équipe du Professeur R Bordet.

Son activité de recherche s’est focalisée sur l’ischémie cérébrale sur des modèles précliniques. Spécialisée en électrophysiologie cellulaire, elle a développé une étude des altérations ioniques du muscle lisse dans le cadre de l’ischémie cérébrale sur un modèle préclinique d’occlusion intraluminale. Ses travaux se sont ensuite diversifiés sur l’impact de l’AVC sur l’unité neurovasculaire et étendus à des évaluations comportementales et d’imagerie cérébrale. Elle s’est intéressée à l’impact de différentes modulations pharmacologiques et à leur retentissement fonctionnel cognitif et moteur à court et à long terme. Actuellement elle se consacre aux liens entre présence de facteurs de risque vasculaire en milieu de vie et survenue d’un déclin cognitif, à l’aide d’un modèle préclinique de troubles métaboliques en absence et en présence de lésions vasculaires.